C'est en présence de nombreux responsables que les Jeunes Populaires de Seine Maritime ont fait leur rentrée hier.
Jean Pierre HERANVAL, Responsable 76 et Etienne DURAND VIEL, Responsable Adjoint 76, Pierre-Emmanuel GIBSON, Responsable de la fédération Nord et le président des Jeunes Pop lui même, Benjamin LANCAR, ont animé la soirée à Bois Guillaume.
Les différents discours ont fait ressortir le besoin de continuer le travail de militants sur le terrain, de mobiliser de nouveaux jeunes et de confirmer le statut du premier parti de la jeunesse qu'est celui des Jeunes Populaires.
A l'approche des prochaines échéances électorales, les jeunes ont un vrai rôle à tenir, que ce soit sur le terrain pour expliquer les réformes du gouvernement, ou sur les listes de la majorité présidentielle, à des positions d'éligibles.
Françoise GUEGOT soutient pleinement ce mouvement en pleine croissance, consciente de l'importance de la jeunesse dans le débat politique. A l'heure des grandes réformes qui les concernent tout particulièrement: réforme du Lycée, réforme de l'Université, réforme de la Formation professionnelle, elle encourage les jeunes de sa circonscription à s'investir de toutes leurs forces, autour de l'équipe en place.
   
   

Hier soir, les adhérents de la 2ème étaient invités à élire un nouveau Délégué.
Voici les résultats :
Nombre d’inscrits : 527
Nombre de votants : 131
Participation : 24,85 %


Anita ANDRE : 3 voix
Patrick PAULET : 4 voix
Christian SAVEY : 70 voix
Gwenahel THIREL : 54 voix
 
Christian SAVEY a été déclaré élu.
 
A Bihorel, en compagnie notamment de Pascal HOUBRON et Gilbert RENARD A Isneauville, avec Monsieur le Maire Gérard DUCABLE
Pendant le pot de l'amitié avec Gérard DUCABLE En compagnie d'habitants d'Amfreville La Mivoie
A Amfreville La Mivoie avec Monsieur le Maire Luc VON LENNEP Sur le stand de Helios Propulsion, association soutenue financièrement par Françoise, à Bonsecours
A Bonsecours, en compagnie des responsables de l'ASCB Au Mesnil Esnard, avec la responsable du Forum
A Saint Aubin Celloville, football et tennis font table commune Saint Aubon Celloville, avec une association qui expose et recrute
Franqueville Saint Pierre, en compagnie du maire Jean Yves HUSSON et des élus de la Ville Avec "La Courtoisie Routière" de Franqueville. Un autre projet soutenu financièrement par Françoise
 Avec Monsieur le maire de Roncherolles sur le Vivier Bernard JEANNE  La messe de la moisson de Boos, en compagnie de Messieurs BOVIN, maire de Boos, LEROY, conseiller général et HUSSON, maire de Franqueville Saint Pierre
   
 Les cors ouvrent la cérémonie  Les habitants se sont déplacés en nombre
Avec Jean PATEY, président du centre Multiloisirs de La Neuville Chant d'Oisel A Saint Jacques sur Darnetal, avec Madame le Maire Danielle PIGNAT
Le Yoga, activité très demandée. Ici l'association de Saint Jacques sur Darnétal

Cette fois c’est une certitude, la 2ème circonscription de Seine Maritime, comme toutes celles du département, changera en 2012.
Les cantons de Bois-Guillaume, de Boos et de Darnétal resteront dans le périmètre. La modification porte sur le rattachement du canton de Mont-Saint-Aignan à la circonscription de Rouen et à l’arrivée de 3 nouveaux cantons : Buchy, Argueil et Gournay en Bray. De 39 communes, la 2ème passe à 88, et le nombre d’habitants reste stable à 115 000.
Le redécoupage électoral n’a pas été facile dans un département où devaient disparaître 2 circonscriptions. Il s’agissait de respecter un équilibre de population tournant autour de 125 000 habitants. Toucher au périmètre de l’une d’elles, revenait à faire bouger les lignes par ricochet, de presque toutes les autres…
Pour le (ou la) député, le territoire qu’il représente est essentiel. Il s’investit dans la vie locale au contact de ses acteurs et auprès de ses concitoyens. Le travail de terrain demande de la présence et donc du temps. Ce n’est donc jamais simple de modifier une circonscription !...
Pourtant, le travail parlementaire est extrêmement diversifié. Au-delà de l’élu local, il y a une représentation nationale, l’acte législatif, objet majeur du mandat de député. Et sur ce plan, le redécoupage ne change rien.
Les 238 députés sur 577 touchés par ce redécoupage disposeront d’un peu moins de 3 ans pour apprendre à connaître un nouveau territoire et se préparer à le représenter et le défendre . Pour autant, il n’est pas question d’ici là, de laisser de côté le ou les cantons que nous ne retrouverons pas en 2012 !
Beaucoup vont s’interroger sur ma position pour Mont-Saint-Aignan. Avec cette ville, qui est la mienne depuis plus de 25 ans, j’ai des attaches fortes et affectives. J’y ai construit ma vie familiale, ma vie professionnelle et enfin j’y suis élue depuis 1995. La perte des élections de 2008 a été, il est vrai, un échec difficile. Malgré tout, je n’ai aucun regret et suis fière du travail accompli avec une équipe très investie. Je sais que beaucoup de Mont-Saint-Aignanais comptent encore sur moi pour défendre nos idées. C’est dans cet esprit que je suis restée au Conseil Municipal. J’ai toujours tenu mes engagements depuis que je suis élue, parfois au détriment de calcul purement électoraliste (…) et je continuerai à le faire.
Que toutes celles et tous ceux qui me font confiance soient assurés de ma totale détermination.
 
Françoise Guégot
Françoise a rejoint la Caravane des Jeunes Pop lors de son étape Dieppoise samedi matin.
Elle y a retrouvé Bruno Le Maire, Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche. Après une visite sur le marché, le Ministre a tenu à rencontrer les pêcheurs.
Bruno Le Maire a également réaffirmé ses ambitions régionales, en tant que tête de liste UMP pour le scrutin du printemps prochain.
Sophie et Jean Pierre, Caravaniers, ont quant à eux poursuivi leur périple sur les plages françaises, avec notamment une étape au Havre dès l'après midi. 

       


 

Contacter Françoise Guégot

  • en Permanence : 02 22 51 01 39
  • à l'Assemblée :    01 40 63 60 00

 

Formulaire de contact

Mes permanences en circonscription