articles récents

07
Mars11
  A la Une

Françoise Guégot remet son rapport sur l'égalité homme/femme dans la Fonction Publique à Nicolas Sarkozy

Lundi 7 mars 2011, à la veille de la journée de la femme, Françoise Guégot a rendu au Président de la République le rapport qui lui avait été commandé en septembre dernier sur l'égalité homme/femme dans la Fonction Publique.

« L’égalité entre les hommes et les femmes est le ciment d’une France plus juste ». C’est par cette phrase, qui évoque tous les enjeux de l’égalité professionnelle, que le Président de la République a confié cette mission à Françoise Guégot .
Au travers des nombreuses auditions réalisées et à l’appui des rapports publiés depuis quelques années, le constat est sans appel : il n’y a pas de pente naturelle à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes.

Dans la Fonction Publique comme dans le secteur privé, l’accès aux postes à responsabilité pour les femmes reste difficile. Le recours au temps partiel, où les femmes sont très majoritaires, est un choix le plus souvent subi que choisi. Parfois, les inégalités salariales persistent et ne relèvent d’aucune situation justifiée. Si la qualité de l’articulation vie professionnelle - vie privée, revient comme la cause essentielle de ces situations d’inégalités, elle n’en est pas la seule explication. Notre société véhicule encore trop de stéréotypes, trop de représentations de la femme qui ne lui correspondent pas.
Depuis plusieurs années, des textes de loi et des démarches volontaristes ont cherché à valoriser la position des femmes dans le monde professionnel. Néanmoins, force est de constater que la situation n’avance guère, ou ne progresse qu’au gré de ceux qui, dans certaines structures ou administrations, ont considéré pour un temps le sujet comme prioritaire. Il manque une véritable continuité de la politique publique dans ce domaine.

« Vouloir l’égalité » est sans conteste la condition indispensable pour avancer sur cette question.
A l’issue de cette mission, il apparaît comme une évidence que seules des contraintes définies sous la forme d’objectifs chiffrés de promotion offriront l’assurance d’atteindre, à moyen terme, une véritable égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Par ces contraintes, les administrations seront obligatoirement conduites à mener des politiques leur permettant de satisfaire aux objectifs de promotion attendus.

Dans notre pays, où le taux de natalité reste un des plus élevés d’Europe, il est essentiel que nous valorisions l’engagement professionnel des femmes. La conciliation des temps de vie doit être considérée comme un atout plutôt que comme un handicap. Toutes les entreprises qui se sont inscrites dans cette démarche n’en ont tiré que des avantages : des performances accrues, une diversité de profils enrichissante et porteuse d’avenir. Les femmes réussissent aussi bien quand on leur donne les moyens de le démontrer.

Les actions à mettre en place, développées dans ce rapport, répondent à deux principes : combattre les stéréotypes et valoriser les parcours professionnels au féminin. Ces actions trouveront leur traduction au travers de mesures législatives garantissant les objectifs à atteindre et par des mesures réglementaires applicables dans tous les versants de la Fonction Publique. Tous les acteurs doivent être associés et les partenaires sociaux prendront toute leur place dans la réussite de ce challenge.

Réussir l’égalité professionnelle dans la Fonction publique, c’est affirmer que notre pays est à la hauteur de sa réputation : le pays des droits de l’Homme, il est aussi le premier pays à avoir interdit le port de la burqa, démontrant ainsi au monde entier ce qu’est l’identité de la République française. Si nous ne sommes pas en mesure d’offrir les conditions d’autonomie et de reconnaissance des femmes, il ne peut y avoir égalité dans notre pays.

Enfin, l’égalité professionnelle n’est pas seulement l’affaire des femmes. C’est un principe qui doit être porté par tous. La diversité est un atout et contribue au mieux vivre ensemble : ce qui est vrai dans la sphère privée peut et doit le devenir dans la sphère professionnelle.
A l’heure où de nombreux pays combattent encore pour défendre la liberté, nous avons la responsabilité d’aller encore pus loin, c’est l’enjeu d’une société plus juste, un enjeu pour la France.


Le rapport intégral est disponible ici:égalité homme femme dans la fonction publique
Retrouvez le communiqué de presse de l'Elysée: "Egalité des femmes dans la fonction publique : la députée Françoise GUEGOT remet son rapport au Président"